La virgule et les conjonctions de coordination

Virgule_conjonctionsLors de la correction de divers écrits, je constate souvent des maladresses quant à l’usage de la virgule. Celle-ci est un élément essentiel pour nuancer et bien faire comprendre notre discours et son utilisation est régie par des règles typographiques plus ou moins strictes, notamment lorsqu’elle est associée à une conjonction de coordination.


Commençons par un rappel : qu’est-ce qu’une conjonction de coordination ?
Rappelez-vous lorsque vous étiez à l’école primaire le célèbre « Mais où est donc Ornicar ? »
Et voilà ! Ce sont nos conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car.


Avec « mais »
« mais » est toujours précédé d’une virgule :
Je joue toutes les semaines au loto, mais je n’ai jamais gagné.
Exceptions :
Lorsque « mais » est en début de phrase, il peut être suivi d’une virgule s’il a valeur de point d’exclamation.
Mais, j’y pense…
Pas de virgule si le « mais » est nettement incorporé au groupement de mots formant l’exclamation ou qu’il introduit une brève conclusion.
Mais ils sont fous ces Romains !
Le château allait être pris d’assaut. Mais les renforts arrivèrent.
Lorsque la phrase est courte, l’usage est fluctuant.
Ex : Il est heureux mais fatigué ou Il est heureux, mais fatigué


Avec « ou » et « ou bien »
Il n’y a pas de virgule entre deux termes séparés par « ou », sauf si le dernier terme doit être mis en valeur :
Veux-tu du thé ou du café ?
Ces objets ont donc été trouvés, ou volés.
Lorsque la phrase contient deux groupements de mots, la virgule la rend plus lisible.
Ou bien vous m’écrivez, ou bien je vous téléphone.

Fiche - virgule et conjonctions MAIS et OUTéléchargez la fiche en pdf.

Avec « et »
Il n’y a pas de virgule quand « et » réunit deux termes de même fonction grammaticale.
Les deux garçons étaient grands et bruns.
Il est possible d’utiliser la virgule si l’on souhaite mettre l’accent sur le dernier terme (dans ce cas, le « et » aura le sens de « et aussi », « et notamment »).
Apportez-moi du jambon, des œufs, du fromage, et de la bière !
Si la conjonction est répétée, la virgule est obligatoire, sauf dans le cas de mots isolés commandant un même verbe.
Tout s’acquitte, et le mal par le bien, et le bien par le mal.
Et le vent et la mer accordaient leur voix.
Quand « et » introduit une conclusion, une déduction, une action simultanée, la virgule est d’usage.
Les spectateurs levèrent leurs torches, et le stade olympique fut un anneau de feu.


Avec « donc »
Il y a une virgule devant « donc » s’il précède une explication, une conclusion, une conséquence.
Je pense, donc je suis.
Mais pas de virgule quand « donc » exprime un sentiment.
Montre-moi donc tes devoirs.
On utilise également des virgules quand le « donc » permet de reprendre le fil d’un propos.
Vous me disiez, donc, que vous pensiez partir en vacances.
Virgule également si « donc » précède une constatation.
Je le ferai donc, puisque vous avez du retard.

Fiche Virgule et conjonction ET et DONCTéléchargez la fiche en pdf


Avec « or »
Ici, les avis sur l’usage de la virgule sont partagés, mais en règle générale on utilise la virgule pour marquer une pause naturelle à l’oral.
Or, le roi venait de passer le Rhin avec une puissante armée.
Mais ce n’est pas nécessaire si la phrase est courte ou si elle est déjà constituée de nombreuses ponctuations.


Avec « ni… ni… »
Il ne faut pas mettre de virgule, sauf si les termes introduits par « ni » forment une longue phrase.
Il ne veut ni boire ni manger.
Il ne regardait ni les vaches qui broutaient l’herbe au loin, ni les oiseaux qui gazouillaient dans les arbres.
On utilise également la virgule lorsqu’il y a plus de deux « ni ».
Il ne voulait entendre parler ni de sa femme, ni de son fils, ni de sa fille.
Lorsqu’il n’y a qu’un seul « ni », la virgule ne se justifie que pour mettre la dernière proposition en valeur.
Il ne pourra céder ni démissionner
Ne vantez pas votre puissance devant un humble, ni votre richesse devant un miséreux.


Avec « car »
Finissons avec la conjonction la plus simple qui demande toujours une virgule pour la précéder.
Il mange, car il a faim.

Fiche - la virgule et les conjonction or, ni et carTéléchargez la fiche en pdf



Voilà, j’espère vous avoir donné les clés pour faire un bon usage de la virgule.
Pour toute question, n’hésitez pas à contacter votre écrivain public !


Source : Un point, c’est tout – La ponctuation efficace, Jean-Pierre Colignon